Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2014

Voyage mon âme, le temps passe...

Petit texte écrit comme on décrit ses pensées. Pour rien.



 « Thunderbirds » de Hans Zimmer sort des enceintes fatiguées de la voiture qui l'est tout autant. Le vent agresse mes cheveux, les siens aussi. Je la regarde, la dévore dans le rétroviseur. Derrière ses lunettes de soleil je devine son regard absinthe qui s'absente dans des pensées lointaines. Ma main caresse sa cuisse nue, remontant jusqu'à son mini-short en jean délavé. Elle se retourne vers moi comme sortant d'un coma. Un sourire entre-déchire ses lèvres. J'ai envie d'y poser les miennes, de lui susurrer qu'elle est cool, que le monde est loin derrière nous et que nos cicatrices s'envolent une par une à travers les vitres ouvertes de cette bagnole usée. Mais elle le sait, au fond, tout au fond d'elle, car elle peut le lire dans mes yeux, dans la couleur banale de ce marron et dans ce qu'il y a derrière. Elle le sait car on en a déjà parlé en embrassant, avides, des bières presque fraî…

Glory, poing à la ligne.

Pour une lecture optimale je conseille de lire ceci avec une musique assez badass. Un « I 'm shipping out to Boston » des Dropkicks Murphys est donc conseillé. Ou un Living Saints de Polar Bear Club. Tu as bon goûts, je t'aime.


Surprise, un nouvel article. Ne me regarde pas comme cela, je suis tout aussi étonné que toi. Mais que veux-tu. D'ailleurs c'est une très bonne question, même si la réponse, au fond, ne concerne que toi et le reflet que tu évites avec talent, pour l'instant, devant ta glace presque propre. Mais je ne juge pas. Promis. Néanmoins, je peux te divertir quelques instants et te promettre une lecture qui changera ta vie. Si,si, tu verras.
Il était donc une fois....pas celle-là, l'autre. Bordel, suis un peu s'il te plait. Non, vraiment, j'ai une grande, très grande confiance en toi. Même si je comprend que la bande-son de cette article te donne envie de sauter. Coquin. Bref, ne me coupe plus. Sinon...






J'ai traîné mon spleen, mon g…

Taggé c'est toi le rat !

J'ai été tagué, je suis donc contaminé et forcé de me livrer corps et âme à vous. Mais je resterais habillé. Par pure courtoisie. Je suis timide.




Voici les règles:
- Dire onze choses sur toi.
- Répondre aux questions du tag originel.
- Répondre aux questions de ton taggeur.



1) Quand j'étais enfant je croyais totalement pouvoir faire un kaméhaméha si j'imitais le transit d'un homme constipé grimacant et jurant Dieu de le libérer. Vraiment. J'ai ensuite su que j'étais seulement très bon imitateur de ce type d'individu... Dure réalité que la vie.

2) J'écris. Et là, je suis entrain d'écrire que j'écris. Parce que c'est cool les mises en abîmes bébé.

3) J'ai une fâcheuse tendance à appelé tout le monde bébé. On a tous une passion à la noix. J'ai longuement hésité avec la gérontophilie, vous voilà déçu. Je compatis.

4) Lorsque j'écris, nouvelles ou romans, je me pose avec une bière fraîche et une chaine hifi déversant de la musique d'…

Powers- par Bendis et Michael avon Oeming

Who watches the watchmen? Cops !


Un mélange de film noir, de super héros et de polar prenant...


Brian Michael Bendis doit être l'un de mes scénaristes de comics préférés : Ultimate Spiderman que j'ai dévoré et que je conseil à tout fan de Spidey ( je ferais une chronique bientôt sur un autre très beau run de Spiderman), Daredevil où il a développéun univers sombre, prenant aux tripes et triste pour notre aveugle favoris et un très bon tas d'autres tout aussi bon.
Dans ma tête il est souvent associé à Brubaker (qui lui aussi est passé sur Daredevil reprenant le flambeau de Brian avec plus ou moins de talent) pour une simple raison: leur talent de l'intrigue, des dialogues et du thème policier. Une passion chez ces deux auteurs.

Niveau Brubaker je vous conseille : The Sleeper, Criminal (très bon polar), Incognito (pulp et espionnage) mais surtout  Fatale où se mèle polar et une ambiance Lovecraftienne. Génial.

Mais revenons à notre BD du jour : Powers - Qui a tué Retro Gir…

A vos lunettes 2D : The Rocky Horror Picture Show

Dans le monde des films musicaux, ce qu'on appelle communément les comédies mu

sicales (mais hélas ce terme résonne en moi comme un cliché de Roméo et Juliette), se cache un ovni. Une œuvre étrange et pourtant hypnotisante. L'univers, les personnages, la musique, les thèmes soulevés. Tout y est. Alors mettez vos lunettes 2d car aujourd'hui je vous parle de : The Rocky Horror Picture Show. Et le tout peu de scène. Promis.



« Damn it Jannet »

Avant toute chose il est important de noter que ce film est un hommage aux films d'horreur. Pas n'importe lesquels. Les « Late night Show », à comprendre les films passant tard le soir et souvent le samedi. De série B ces films sont cultes par bien des points (même si avec nos yeux contemporains le charme peut sembler être rompu). On peut citer parmi ceux là Frankenstein, From Outer Space, Dracula, Forbidden Planet ou encore The Day the Earth Stood Still. Entre autres. Et c'est un gros entre autre tant le film est truffé de cl…

BD coup de coeur : Rockabilly Zombie Superstar par Lou et Nikopek

Du rock, du Elvis, du Sudiste, du zombie... cette Bd a du mordant !




Le synopsis:
Billy Rockerson est l'un des innombrables sosies du King. Un soir où il se produit dans un bar, des zombies envahissent les lieux et l'un d'eux ébranle la vie jusque là (trop?) paisible du chanteur en le mordant. 
Un Mort vivant? Lui? Billy? L'idée le répugne mais il a beau lutter, en lui monte une rage vengeresse et un appétit étrange.
Et si, au lieu de s'en prendre à des innocents comme tous ces zombies affamés,Billy en profitait pour régler des comptes avec son passé? Après tout, il n'a plus rien à perdre et surtout pas la vie. 



L'avis: Commençons par l'objet en lui même voulez vous? Je possède l'édition intégrale, gentiment offert par une nana aux jolis yeux verts, et elle est sublime . Sobre, simple avec une couverture brillante présentant Elvis Zombie. Pour tout dire j'ai premièrement rencontré cette BD dans une Bourse (un magasin d'occasion, car j'adore ch…

Présentation

Les androïdes rêvent ils de science fiction? 

Je suis un rêveur, un de ceux qui ont souvent la tête en l'air et se posent toutes les questions du monde. La science fiction et ses univers sont mes balades préférées. Je ne sais pas pourquoi. Peut être parce qu'au fond je ne m'intéresse peu au présent, peut être parce que dans les pages tendres d'un roman de science fiction se trouvent les peurs intimes et contemporaines des auteurs. Ou alors il y a autre chose, une chose plus complexe, plus belle et plus poétique. Sans doute.

Le nom de ce blog, vous l'aurez deviné pour les plus bons d'entre vous, est un hommage à Blade Runner et à son titre originale : Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques? J'aime ce livre et ce film. Tellement. Au point d'avoir deux copies du roman, trois copies du film (director's cut, ultimate édition et l'édition 30éme anniversaire) et la superbe bande son de Vangelis sur laquelle j'adore écrire.
Car oui petit l…