Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2015

Mad Max: Fury Road

Mad Max : Fury Road Ou la promenade dans l’apocalypse folle.


Il y a des films, parfois, qui vous font languir. Longtemps. Peut être parce que vous êtes fan du superbe Mad Max 1, qui flirtait sur le revenge movie. Ou alors que vous êtes amoureux du tout aussi beau Mad Max 2 qui lui dessinait un « Wasteland » et un univers particulier. Si particulier, si original, si fou qu’il a influencé les décennies suivantes. Les esprits aussi. Fallout, Borderlands… Ou alors parce que vous avez découvert, pop corn à la main, la bande-annonce dantesque. Presque par hasard.  Et ce film est de celui-là. Je l’ai attendu. Et je ne suis pas déçu. 


Résumé:Ancien policier de la route,Max Rockatansky(Tom Hardy) erre désormais seul au volant de son bolide (uneFord Falcon XB 351) dans un monde dévasté où les clans de cannibales, les sectes et les gangs de motards s'affrontent dans des déserts sans fin pour l'essence et l'eau. L'un de ces clans est aux ordres de « Immortan Joe » (Hugh Keays-Byrne), …

Control, Biopic de Ian Curtis

Ce film, réalisé en 2007 par Anton Corbjin (artiste photographe connu pour ses travaux avec Depeche Mode par exemple) est arrivé par surprise devant mes yeux marrons. Je naviguais sur mon Netflix, cherchant à occuper mon  esprit fatigué et l’empêcher de trop penser. Puis je suis tombé dessus. Et la fatigue disparue. Et les pensées et leurs flots incessants arrivèrent. Pendant deux belles heures je découvris ce poète maudit qu’est Ian Curtis, et je compris, enfin, pourquoi Joy Division m’avait toujours attiré. Voici donc le biopic de Ian Curtis, l’homme hanté à la voix qui l’était tout autant. 
Joy Division, c'était ça les enfants.






Résumé :
               Le film relate la vie du jeune et énigmatique chanteur, qui fut à l'origine d'un nouveau genre musical, hors de la scène punk britannique des années 1970, et du groupe Joy Division, dont il sera la figure emblématique de 1977 à 1980. Il traite également de son mariage précoce et de sa vie extra-conjugale, mais aussi de ses …

Oap Tao

La Saga d’Oap Tao par Jean Marc-Ligny





                La science-fiction est un terrier où se cachent de nombreuses bestioles en mal d’amour et de reconnaissance. Parmi elles, et toutes ces œuvres qui méritent votre coup d’œil, se trouve cette œuvre : « La Saga d’Oap Tao » aux éditions Actu-Sf.


Résumé:
Oap Täo, baroudeur de l’espace, va de mission en mission avec son vaisseau spatial, transportant des cargaisons pas toujours légales, se frottant aux autorités et se mettant dans des situations périlleuses. Personnage haut en couleur, plein d’un bagout délicieux, il revient entre deux voyages se poser quelques jours dans un bar de sa connaissance, perdu au fin fond de l’espace. Là l’attendent à sa grande surprise deux étudiants qui veulent faire un mémoire sur lui. L’âge avançant, il accepte de leur raconter son histoire.

Chronique:

          Ce résumé, simple en apparence, laisse place à dés la première page à un monde vaste, cohérent et des personnages marquants. Car, ce qui marche ici, …